Réunion Publique du 14 avril à Limogne sur la légalisation du cannabis

Vendredi 14 avril à 20h

Salle des associations de Limogne

Débat sur la légalisation du cannabis 

organisé par

Légaliser le cannabis, pourquoi ?

Benoît Hamon  propose la légalisation encadrée de l’usage du cannabis pour les personnes majeures et le contrôle par l’État de la production et de la vente du cannabis, afin de tarir les trafics et dégager des nouveaux moyens pour financer la prévention et les soins lorsqu’ils sont nécessaires.

Cette mesure de santé publique ne concerne pas seulement les consommateurs mais aussi les familles et les proches. Qui ne connaît pas, dans son entourage, des consommations ponctuelles ou fréquentes ne posant pas de problèmes à ses utilisateurs en allant jusqu’ à des situations conflictuelles parfois dramatiques, entrainant des conséquences sur les plans psychologique, de santé, d’insertion sociale ou judiciaires ?

Nous sommes, malgré une législation des plus répressives, le pays européen qui compte la plus grande proportion d’usagers de cannabis.

Chaque année, plus de 200 000 personnes sont interpellées pour infraction à la législation sur les stupéfiants. Dans plus de neuf cas sur dix, il s’agit de cannabis. 1400 condamnations à des peines de prison ferme pour usage en infraction unique sont prononcées.

Après de nombreuses années de réponse pénale, une autre solution doit être envisagée. Ces dernières années, les législations de plusieurs pays européens et états des Etats-Unis ont évolué. Des modalités de légalisation de la production et de la vente de cannabis ont d’ores et déjà été mises en place, l’Uruguay a légalisé totalement l’usage la production et la vente du cannabis. Le Canada s’apprête à le faire également. Aussi, au delà des innombrables rapports et études scientifiques existants nous disposons pour la première fois des expérimentations à taille réelle des modèles de légalisation.

Nous vous proposons une discussion autour de cet enjeu, après  la présentation des propositions du candidat Benoît Hamon.

La rencontre sera animée par Ramon Neira, Secrétaire de section PS de Cajarc psychologue  spécialiste des addictions et Simon Persico, militant EELV section Lot, enseignant chercheur agrégé en sciences politiques et spécialiste des politiques publiques.