CONSEIL NATIONAL DU 13 AVRIL 2013

CONSEIL NATIONAL DU 13 AVRIL 2013

Le Conseil national s’est réuni ce samedi 13 avril à la Cité des Sciences à La Villette. Compte tenu des violentes manifestations des opposants au mariage pour tous, un important service d’ordre surveillait l’entrée du complexe et contrôlait les arrivées des participants.

Jean-Marc Ayrault, notre Premier ministre, intervenait en début de matinée, délivrant un message de courage après le choc de l’affaire Cahuzac, exhortant les militants à ne laisser personne piétiner la gauche et à être fiers de ce que le Gouvernement a déjà fait, ajoutant qu’il était de notre devoir de toujours mieux le faire savoir.

Harlem Désir, notre Premier secrétaire national, revenait également sur ce terrible mensonge de l’un des nôtres : « l’écœurement ne doit pas prendre le pas sur l’engagement », affirmait-il avec solennité et conviction. Par ailleurs, pour donner toute sa crédibilité au processus de transparence et de moralisation de la vie politique, il plaidait une nouvelle fois avec force pour le non-cumul des mandats.

Avant la signature de la convention nationale de printemps sur l’Europe et contre l’austérité, les orateurs se succédaient à la tribune pour inviter à redéfinir les politiques européennes contre les droites conservatrices, en martelant que l’ADN européen s’ancre dans la solidarité.

L’irruption d’une cinquantaine de salariés de PSA-Peugeot d’Aulnay-sous-Bois a été largement relayée dans la presse : l’attitude très digne de Harlem et des camarades leur laissant la parole avant de les recevoir a rappelé à tous l’impérieuse nécessité du redressement économique et social du pays, « mère des batailles » de notre président de la République et de son Gouvernement.